vendredi 15 février 2013

TEM… ultime fin !!! (1992-93)

(Pour consulter les billets précédents sur le Théâtre Ecole de Montreuil (TEM), cliquer le lien correspondant dans la colonne de gauche)

J'avais indiqué précédemment que nous avions quitté le Théâtre Ecole de Montreuil (TEM) définitivement en 1990. Jusqu'à ce que d'un boîte située sur la plus haute étagère d'un placard ressortent des photos prises au TEM en juin 1993. Témoignage des infortunes de la mémoire. Nous y avions alors fait un ultime retour ! Petit addenda, donc, autour de deux photos.

LE MENTEUR DE JEAN COCTEAU

"Je voudrais dire la vérité. J'aime la vérité. Mais elle ne m'aime pas. Voilà la vérité vraie : la vérité ne m'aime pas. Dés que je la dis, elle change de figure et se retourne contre moi. J'ai l'air de mentir et tout le monde me regarde de travers. Et pourtant, je suis simple et je n'aime pas le mensonge. Je le jure. Le mensonge attire toujours de ennuis épouvantables et on se prend les pieds dedans et on trébuche et on tombe et tout le monde se moque de vous…"


"… Je ne suis pas méchant. Je suis même bon. Mais il suffit qu'on me traite de menteur pour que la haine m'étouffe. Et ils ont raison. Je sais qu'ils ont raison, que je mérite les insultes. Mais voilà. Je ne voulais pas mentir et je ne peux pas supporter qu'on ne comprenne pas que je mens malgré moi et que le diable me pousse. Oh ! je changerai. J'ai déjà changé. Je ne mentirais plus. Je trouverai un système pour ne plus mentir, pour ne plus vivre dans le désordre épouvantable du mensonge…"


"… Hein ? J'ai menti ? Certes. J'ai menti en vous disant que je mentais. Ai-je menti en vous disant que je mentais ou en vous disant que je ne mens pas. Un menteur ! Moi ? Au fond je ne sais plus. Je m'embrouille. Quelle drôle d'époque. Suis-je un menteur ? Je vous le demande ? Je suis plutôt un mensonge. Un mensonge qui dit toujours la vérité."

(Photos L.R. Caron, TEM, juin 1993)

Aucun commentaire: